Publié par : pintejp | janvier 25, 2015

Nettoyez vous sur la toile, il en restera toujours quelque chose …

La question nous concerne tous et le Monde diplomatique de parler de « déluge numérique » dans son numéro de juillet 2013 avec cette mise en données du monde (1).

Les affaires PRISM et SNOWDEN (2) ont en effet révélé que nos données étaient de plus en plus vulnérables. Nos pérégrinations sur la toile aussi ne faisaient qu’aider à une production massive de métadonnées. Ces dernières comme je l’évoquais justement dans mon intervention au sein du colloque de Juillet à Interpol Lyon (3) sont des données indélébiles, (re)traçables d’où l’utilité de signaler dans mon premier billet la nécessité de se former à la culture numérique dès le plus jeune âge.

Lire


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :