Publié par : pintejp | janvier 25, 2015

Monde cruel

Monde cruel

Récemment j’échangeais avec un cybercriminologue (Jean-Paul Pinte) et nous en sommes chacun arrivés à la conclusion qu’une bonne partie de la solution tournait autour de l’éducation. Rendre les personnes et les organisations plus aptes, entre autres à se défendre.

Le «Monde», compris comme un environnement, n’est pas cruel, le monde n’a pas d’états d’âme. Il y a des gens qui sont cruels et, en attendant que les lumières de la rationalité les éclairent un peu, on a à se défendre. Un organisme en santé se défend, est capable de se défendre et le fait savoir. Le tigre comme la mouffette ont leur réputation qui les précède. Ils peuvent mais n’ont que très rarement besoin de se défendre.

La meilleure façon de venir à bout de la barbarie est forcément l’éducation, mais en attendant, autant mieux développer sa capacité à se défendre. À se défendre contre quoi ? Contre les idées irrationnelles construites sur les sables mouvants des peurs, de la cupidité ou de l’orgueil, contre les personnes qui les appliquent, contre les escrocs, les brutes et autres oppresseurs et même contre des systèmes construits et programmés pour nous dépouiller de nos droits et de nos moyens, avec justification économique ou idéologique à l’appui.

Lire


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :