Publié par : pintejp | juillet 23, 2014

«Sur internet, on est face à des prédateurs surentraînés»

Procureur général adjoint du canton de Vaud et chef de la division «entraide, criminalité économique et informatique», Jean Treccani, 58 ans, a choisi de ranger sa robe fin juillet, après plus de trente-deux ans de carrière. De ce métier «exigeant», il avoue ressentir «une certaine lassitude», même si sa foi en la justice n’est pas près de le quitter. D’abord juge d’instruction puis procureur, ce passionné d’informatique et de cybercriminalité porte un regard acéré sur l’évolution de la délinquance et ses dérives sur internet. Entretien.

Lire ici


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :