Publié par : pintejp | novembre 21, 2013

Nouvelles révélations autour de Stuxnet

La première version baptisée 0.5 aurait été plus dangereuse et plus performante mais elle n’a pas été exploitée. Selon un expert, la raison de ce renoncement serait politique.

Notre confrère Dark Reading, publie les travaux d’un expert en sécurité Ralph Langner, lequel affirme qu’une première version de Stuxnet, baptisée 0.5 par un chercheur de Symantec, était beaucoup plus puissante et aurait pu provoquer l’anéantissement de la centrale nucléaire de Natanz. M. Langner arrive à ses conclusions après avoir réalisé des opérations de « reverse engineering » sur les différentes versions du malware qu’il a eu en sa possession.

Lire


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :