Publié par : pintejp | août 26, 2015

Le rapporteur des Nations unies souhaite une « convention de Genève » sur la vie privée en ligne

Une réalité « pire que celle du roman 1984 » de George Orwell. Joseph Cannataci, le rapporteur spécial des Nations unies sur la vie privée, récemment nommé, a très fortement critiqué les systèmes de surveillance numérique mis en place en Grande-Bretagne et dans d’autres pays dans une interview accordée au Guardian.

« Si vous regardez ce qui se passe au niveau de la seule vidéosurveillance, Winston [Winston Smith, personnage principal de 1984] pouvait au moins partir à la campagne et se cacher derrière un arbre en espérant que personne ne le surveille. Mais aujourd’hui, dans bien des endroits de la campagne anglaise, il y a plus de caméras que tout ce que George Orwell aurait pu imaginer », estime-t-il.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/08/25/le-rapporteur-des-nations-unies-souhaite-une-convention-de-geneve-sur-la-vie-privee-en-ligne_4736331_4408996.html#HRD2EE0KrmXzMxZg.99


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :