Publié par : pintejp | août 5, 2015

Sécurité des données de santé : le I loin devant le C [par Cédric Cartau, RSSI du CHU Nantes]

Faites cette petite expérience amusante. Vous êtes Michel Jaury et vous vous rendez dès 9h à votre agence bancaire. Courtois, le guichetier vous demande ce qu’il peut faire pour vous. Vous lui expliquez alors qu’il y a 6 mois, vous avez ouvert – par erreur – un autre compte dans cette agence, mais – toujours par erreur – sous le nom de Miguel Raujy. Regrettable erreur, d’autant que cela fait 6 mois que vous effectuez des opérations : virements, paiements par carte, opérations de bourse, etc. Si le guichetier avait l’extrême amabilité de bien vouloir transférer toutes ces opérations en les fusionnant avec votre vrai compte – celui au nom de Michel Jaury – vous lui en seriez très reconnaissant. Bien entendu, vous ne souhaitez pas clôturer les anciens comptes et transférer le solde sur les vrais comptes, non non : vous souhaitez juste une fusion des comptes, tenant compte des soldes au fil de l’eau, des contraintes d’intégrité des opérations, etc. Et pour corser le tout, le surlendemain vous retournez dans la même agence pour signaler qu’en fait la fusion des comptes a été réalisée par erreur, et qu’il faut éclater les comptes pour retrouver la situation d’origine. – See more at: http://www.observatoire-fic.com/securite-des-donnees-de-sante-le-i-loin-devant-le-c/#sthash.Rh5mH8ZC.dpuf

Lire


Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :