Publié par : pintejp | avril 26, 2015

Une législation sur le renseignement nécessaire, mais pas à n’importe quelle condition

« Le monde du renseignement est un monde où on partage peu. Et si on partage, on partage à deux. » a- t-on coutume de dire.

La nécessité d’un encadrement légal des activités de ce qu’il est coutume d’appeler la « Communauté du renseignement » ne souffre pourtant aucune contestation.

Cette dernière, forte de ses 13.000 personnels dévoués et efficaces, issus de nos six agences (DGSE, DRM, DPSD, issues du ministère de la Défense/DGSI – ministère de l’Intérieur/ Tracfin et DNRD-Douanes – ministère des Finances), a permis de déjouer de nombreuses tentatives d’attentats.

Il convient donc de se réjouir, des promesses de recrutement des 1000 agents (dont 432 pour la DGSI, 280 pour la DGSE + 500 au niveau des services du ministère de l’Intérieur, dont 350 policiers et 150 gendarmes au sein de la Direction centrale du renseignement territorial…) qui viendront, d’ici 2017, renforcer nos services de renseignement.

Lire


Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :