Publié par : pintejp | avril 14, 2015

Jihadisme mais aussi cybercriminalité et drones : la réalité des menaces

Le projet de loi sur le renseignement a été préparé avant les attentats de janvier. Mais ceux-ci ont renforcé son opportunité et rendu plus nécessaires aux yeux du gouvernement de prendre des mesures pour lutter contre le terrorisme. Car au ministère de l’Intérieur, on fait remarquer que la France est aujourd’hui confrontée «au basculement de plusieurs centaines de personnes dans l’engagement radical violent, le plus souvent en lien avec des filières djihadistes.» En début d’années 1400 personnes étaient concernées par les départs pour le djihad en Syrie et en Irak. «Cela représente en peu de temps une augmentation majeure : il y avait une trentaine de cas mi-2012, 1 400 aujourd’hui. Près de 70 Français ou résidents en France sont morts en Syrie et en Irak dans les rangs des terroristes», précisait récemment Manuel Valls.

Lire


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :