Publié par : pintejp | mars 20, 2015

Les ratés de la première vague de blocages administratifs de sites djihadistes

Cinq jours après le blocage administratif, vendredi 13 février, de cinq sites Internet « incitant au terrorisme ou en faisant l’apologie » en vertu de la loi antiterroriste votée en novembre 2014, le dispositif montre déjà ses limites.

Première conséquence prévisible de blocages sans décision de justice : les propriétaires de sites incriminés peuvent se poser en victimes. C’est le cas du responsable d’Islamic-news.info, « site d’information sur le monde musulman » qui assume une position hostile « à la propagande chiito-occidentale » et au « terrorisme kurde », mais qui n’apparaît pas, de prime abord, comme un relai évident de la propagande des groupes djihadistes.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/03/18/les-rates-de-la-premiere-vague-de-blocages-administratifs-de-sites-djihadistes_4596149_4408996.html#8fwDc7UOOGLvxfr1.99


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :