Publié par : pintejp | mars 16, 2015

Une société connectée sans les élites

Les vraies révolutions sont invisibles. L’épais brouillard de la crise et la sensation si prégnante de l’enlisement, voire de l’effondrement du monde d’hier, saturent l’espace. Au point d’empêcher de percevoir les « signaux faibles » du monde qui vient. « L’effacement du vieux est pleinement visible, le neuf ne l’est jamais », notait l’historien et sociologue Pierre Rosanvallon.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/03/12/une-societe-connectee-sans-les-elites_4592328_3232.html#FzdOzRra6lPMeQgO.99


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :