Publié par : pintejp | mars 9, 2015

Le SECEM, rendez-annuel de la sécurité des entreprises en Méditerranée.

Aujourd’hui avec la mondialisation, la concurrence s’est accrue. Les entreprises doivent faire face à des actes malveillants qui peuvent prendre différentes formes et avoir divers objectifs. Il faut savoir que les entreprises sont victimes d’actes de délinquance venant de l’extérieur comme de l’intérieur.

Du cambriolage pour voler des ressources matériels, aux arnaques aux faux virements pour fragiliser l’équilibre financier, en passant par du phishing pour usurper les données stratégiques et sensibles d’une société …

Les chefs d’entreprise sont devenus une cible à part entière pour les criminels. Selon une récente étude menée par le cabinet Vanson Bourne, plus d’un tiers des entreprises françaises a déjà subi des pertes de données. Le coût des pertes de données en France s’élève à 30 milliards d’euros. Dans un avenir économique devenu incertain, limiter ce genre de risque devient un facteur essentiel de compétitivité pour et de développement pour les entreprises.

Lire


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :