Publié par : pintejp | février 25, 2015

Données sur smartphones : Entre la surveillance de masse et la cybercriminalité

La question de la sécurité des données sur les téléphones intelligents vient d’ « être remise sur le tapis » par l’amiral Mike Rogers, le patron américain de la National Security Agency (NSA). Ce dernier ne souhaiterait pas voir les géants du high Tech, notamment Google et Apple, renforcer la sécurité des données sur smartphones, jugeant que « c’est une question de sécurité nationale ».

L’amiral Mike Rogers, l’homme fort de la NSA, a soutenu ce discours lors d’un colloque à Washington, où de nombreux experts en cyber sécurité étaient réunis, rapportent plusieurs médias internationaux.

Selon lui, crypter les données des smartphones (car il s’agit plus de smartphones que de simples téléphones) relève de la sécurité nationale.

En empêchant les autorités compétentes (NSA, FBI, CIA) d’accéder à ces données, il déclare que l’on prend le risque de mettre à disposition des criminels et terroristes, de véritables outils de communication indétectables.

Lire


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :