Publié par : pintejp | février 21, 2015

Les cybercriminels, maîtres de la manipulation psychologique, selon un étude

Menée conjointement par McAfee Labs, filiale d’Intel Security, et le centre de cybercriminalité européen d’Europol (EC3), une étude dévoilée jeudi relève l’importance du facteur psychologique dans la réussite des attaques informatiques.

« Notre rapport conjoint avec EC3 a montré que le facteur humain est toujours le point faible en matière de cybersécurité », a expliqué à l’AFP Raj Samani, directeur technique d’Intel Security.


Lire


Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :