Publié par : pintejp | janvier 21, 2015

Lois antiterroristes : l’internet français redoute la censure

La mobilisation est assez exceptionnelle pour des acteurs qui se tiennent généralement à distance du pouvoir politique et des autorités publiques, mais l’inquiétude est réelle. Les entreprises et les acteurs associatifs de l’internet redoutent un durcissement du cadre législatif antiterroriste. Leur priorité : préserver l’indépendance et la liberté de l’internet. À l’occasion d’une allocution officielle, le mercredi 14 janvier, le ministre de l’Intérieur a annoncé la mise en place d’une série de mesures pour lutter contre la propagande terroriste et la violence sur internet. Des déclarations volontairement offensives qui n’ont pas manqué d’inquiéter les principaux acteurs de l’internet. C’est notamment le cas de l’ASIC, l’Association des services Internet communautaires qui riposte en déclarant que « les récentes annonces du Premier ministre, également relayées par les divers partis politiques, semblent ouvrir la porte à un nouveau cadre juridique. Nous réaffirmons que toute nouvelle mesure législative et réglementaire devra respecter l’ensemble des libertés, qu’il s‘agisse des libertés publiques ou encore des libertés individuelles. L’ASIC (…) s’opposera à tout régime d’exception. Toute nouvelle mesure devra être proportionnée à l’objectif à atteindre, être transparente et se placer sous le contrôle de l’autorité judiciaire ».

Lire


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :