Publié par : pintejp | octobre 15, 2014

Enseignement préservation et diffusion des identités numériques, Traité des sciences et techniques de l’information

Jean-Paul Pinte (dir.), Enseignement préservation et diffusion des identités numériques, Traité des sciences et techniques de l’information
Hermès Sciences, Ed Lavoisier, 2014.

Que désigne-t-on exactement par le terme d’identité numérique ? Miriam Quéméner, l’auteur du chapitre 2, choisit de repartir d’une définition traditionnelle afin de mieux cerner l’intégration de cette notion comme phénomène « actant » à l’ère du numérique. Ainsi le dictionnaire Larousse définit ce terme comme « l’ensemble des données de fait et de droit qui permettent d’individualiser quelqu’un, comme la date et le lieu de naissance, le nom, prénom, filiation. » (Chap. 5). Quel rapport, donc, avec le numérique ? L’ouvrage tente de répondre à la question selon plusieurs entrées : structuration de l’espace internet, aspect humain et mise en scène de soi, enfin, enjeux concrets en terme de sécurité. Tout d’abord, les « traces » des pratiques numériques d’un utilisateur semblent être les indicateurs essentiels pour cerner le comportement d’un profil, au moment présent comme au futur. Les systèmes algorithmiques brassent les informations issues de nos pratiques « autoritatives » – production de contenus sur internet, indexation de soi – constitutives de notre « méta-identité ».

La suite ici


Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :