Publié par : pintejp | septembre 13, 2013

Des faux contributeurs dans la presse en ligne

«Comment des agences de com’ occupent les espaces de tribune libre des médias en ligne au profit de leurs clients ? Le Journal du Net (JDN) le dévoile dans une enquête passionnante.
C’est une enquête très instructive que vient de publier le JDN. Dans un article intitulé « Le Plus, l’Express et le JDN, victimes d’une intox à grande échelle », le JDN explique « comment des agences de communication ont envahi les espaces de libre expression des medias web ». Cela via les tribunes libres.
Selon nos confrères, des agences de relations presse recommandent à leurs clients l’usurpation d’identité pour faire parler d’eux. Les tribunes libres contributives du Plus, de L’Express via Express Yourself, du Cercle des Echos, de Capital ou encore du JDN sont un bon moyen, pour faire parler des clients.
En « contournant les règles imposant d’intervenir sous sa véritable identité, nombre de prestataires ou de services de communication ont choisi d’opter pour l’intox à grande échelle.
Ou profitent des audiences de ces sites médias pour doper leur référencement en plaçant des liens pointant vers les pages de leurs clients sur des mots-clés précis ». Et le JDN de décrypter les cinq techniques les plus usitées.
Le tout à travers sa propre expérience.»

[…]

«Face à ces révélations quelle a été la réaction des médias concernés ? Le JDN a remarqué par exemple que L’Express avait décidé de supprimer le profil de Marc Chevrier. D’après nos constatations, Le Plus en a fait de même avec le fameux Henry Maggi. Ce que confirme la rédaction en chef.
Reste maintenant à savoir comment se prémunir devant de telles impostures. Contactés par @si, Aude Baron rédactrice en chef du Plus, reconnaît un défaut de viglance. « Cet article du JDN nous met en alerte. Nous devons redoubler de vigilance face à la façon dont certaines agences de communication tentent d’utiliser les médias », analyse-t-elle. Toutefois, elle ne veut pas être trop alarmiste. « Depuis deux ans et demi, nous avons validé 76 000 profils et validé 15 000 contributions, il y a eu une erreur », détaille Baron. Selon elle, le « risque 0 n’existe pas et le témoignage bidon n’est pas propre aux sites participatifs, mais concerne l’ensemble des médias ». Ainsi, confie-t-elle à @si, « un point a été fait avec l’ensemble de l’équipe pour redoubler de vigilance dans la validation des profils ». De son côté, le JDN détaille sur son site que dorénavant il s’est fixé comme principe « de ne pas publier de chroniques dont il ne connaissait pas l’auteur ». Enfin Eric Mettout, directeur
adjoint de la rédaction de L’Express, et patron du site, n’a pas retourné nos appels.
»…

http://www.arretsurimages.net/breves/2013-09-11/Des-faux-contributeurs-dans-la-presse-en-ligne-id16024


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :