Publié par : pintejp | juillet 15, 2013

Jean-Paul Pinte, cybercriminologue au Forum TAC 2013 à propos de l’éducation à l’identité numérique

L’éducation à la culture numérique, un élément de la lutte contre le crime ?

Les jeunes générations n’ont pas du tout la même appréciation du concept de vie privée. Pour elles, le fait de mettre en ligne des centaines de leurs photos sur les réseaux sociaux est tout à fait naturel, nous explique les scientifiques. Le compte Facebook, par exemple, est un prolongement de l’espace réel. Selon le maître de conférence en cybercriminologie de l’Université catholique de Lille, Jean-Paul Pinte, le web est perçu comme un espace de l‘éphémère par le grand public. Pour lui, l’identité numérique est un concept encore flou. En travaillant sur cette notion, de nombreux risques disparaîtraient d’eux-mêmes. Il préconise ainsi qu’un travail d’éducation soit entrepris à ce niveau.

Lire et écouter ici


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :