Publié par : pintejp | janvier 19, 2013

Sur Internet, des crevures poussent les filles au suicide…

En octobre dernier, une adolescente canadienne du nom d’Amanda Todd s’est pendue chez elle à Port Coquitlam, en Colombie-Britannique. Cinq semaines avant sa mort, Amanda avait posté sur YouTube une vidéo dans laquelle elle décrivait les années de harcèlement perpétré par un anonyme et sa webcam. Dans la vidéo, elle expliquait comment ce type la faisait chanter pour qu’elle lui fasse des strip-teases en live. Il utilisait les photos d’elle nue en sa possession comme moyen de pression, menaçant de les envoyer à ses amis et sa famille si elle n’obtempérait pas.

La mort d’Amanda a été largement traitée par les médias internationaux, la plupart des journalistes utilisant le terme pompeux de « cyber-harcèlement ». Mais ce mot-valise n’est pas forcément représentatif de cette affaire d’extorsion sexuelle et d’humiliation perpétrées par un maître chanteur amateur d’adolescentes à poil. Pire, ce n’était pas un incident isolé. Les coins les plus mal famés d’Internet hébergent un réseau diabolique dédié au partage de screenshots de filles nues, mineures pour la plupart. Et beaucoup de ces individus s’amusent à manipuler, intimider et humilier les jeunes filles qui ont eu le malheur d’être sur le mauvais site, au mauvais moment.

Lire la suite


Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :