Publié par : pintejp | octobre 12, 2012

Montpellier délivre le premier diplôme universitaire en cybercriminalité

Appréhender les procédés du piratage informatique, l’atteinte à la e-réputation, assimiler l’arsenal juridique relatif à internet… Depuis cette année, l’université de Montpellier 1 décerne un diplôme de cybercriminalité, unique en France.

« L’idée est qu’il faut s’organiser contre une cybercriminalité qui prend une importance de plus en plus considérable, mais dont tout le monde n’a pas conscience », explique Adel Jomni, membre de l’European Cybercrim Training Education Group (ECTEG).

« En avril, quelques jours après un colloque sur la cybercriminalité, le serveur de l’université a été attaqué. Un policier m’a dit: +Vous ne pouvez pas porter plainte, il n’y a pas d’infraction+ », raconte cet enseignant-chercheur pour illustrer son propos.

En 2011, selon lui, la cybercriminalité a pourtant fait 500 millions de victimes à travers le monde, dont 11 millions en France. Elle a engendré aussi 2,5 milliards d’euros de pertes financières, soit 247 euros par victime. A raison de 18 attaques par seconde.

« Et la situation s’est encore aggravée en 2012 et va s’accentuer avec les smartphones », avance M. Jomni.

Lire l’article


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :