Publié par : pintejp | septembre 29, 2010

François Fillon : « Les Français doivent mieux connaître les services de renseignement »

Depuis les origines de la Ve République, et jusqu’à la réforme voulue par Nicolas Sarkozy entrée en vigueur en 2008, les services de renseignements étaient aux ordres du gouvernement. Désormais, le Conseil national du renseignement est présidé par le chef de l’État en personne. Il dispose d’un animateur des services et d’un relais quotidien auprès d’eux en la personne du coordonnateur national du renseignement, l’ambassadeur Bernard Bajolet, physiquement installé à l’Élysée avec une poignée de collaborateurs. Est-ce à dire que le gouvernement n’a plus son mot à dire sur le sujet ? Pas exactement. Tel est le sens du message donné par le Premier ministre François Fillon la semaine dernière, dans un discours prononcé à l’occasion de la première rentrée de l’Académie du renseignement, à Paris. Il y rappelle notamment que l’actuelle organisation marque la fin de « l’hypocrisie », qui ne donnait qu’une apparence de pouvoir au gouvernement, quand toutes les décisions importantes étaient en réalité prises par le président de la République.

Lire la suite


Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :