Publié par : pintejp | août 19, 2010

La nature sexuelle en tête sur le web 2.0

Selon une étude québécoise le crime de nature sexuelle arrive en tête sur le Web 2.0.
Les crimes sexuels se hissent en tête des infractions recensées sur le Web 2.0, devant les autres actes de violence, les attaques informatiques et les fraudes, selon les conclusions préliminaires d’une recherche menée par la Chaire de recherche du Canada en sécurité, identité et technologie de l’Université de Montréal.

Accès à cet article réservé aux abonnés du Devoir


Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :