Publié par : pintejp | janvier 27, 2010

Quelques définitions sur la guerre économique

L’intérêt. L’intelligence économique est sans doute aussi vieille que le troc, mais le terme recouvre des réalités d’autant plus diverses que certaines officines n’hésitent pas à entretenir le flou de ses frontières avec le renseignement, l’information ou l’influence. Trois mondes que les entreprises ne peuvent ignorer, surtout si elles comptent se développer à l’international. Il leur faut savoir prendre leurs précautions, s’entourer, comprendre l’environnement auquel elles s’adressent dans ses dimensions sociale, économique, culturelle, humaine et sécuritaire. Laurent Jacquet, consultant pour des entreprises, banquier, journaliste, apporte quelques définitions simples permettant d’aborder ces sujets.

La citation. « Morale : Etymologiquement, du latin « mores », relatif aux moeurs […] En droit comme en économie, la notion de morale des affaires n’a pas (encore) réellement été consacrée en tant que principe. […] Les questions d’éthique ou de pratiques pouvant être jugées comme immorales […] ne sont le plus souvent sanctionnées que dans le cadre de la notion d’ordre public. »

« Lexique du renseignement, de l’information et de l’influence », de Laurent Jacquet, éditions l’Esprit du livre, 130 pages, 15 euros. (Source : Les echos.fr)



Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :