Publié par : pintejp | juin 22, 2009

La délinquance juvénile …

Les discours des mineurs délinquants comme écho familial : vers une meilleure compréhension de la délinquance à travers la dynamique relationnelle parents-enfant
Omari, Florence
Centre de Recherche sur l’Education, les apprentissages et la didactique. UHB – CREAD
Dans ce travail intitulé : « La délinquance juvénile : les discours des
mineurs délinquants comme écho familial. Vers une meilleure compréhension de la délinquance à travers la dynamique relationnelle parents-enfant », j’ai cherché, dans un même mouvement, à expliquer et à comprendre le phénomène de délinquance juvénile par la manière dont sont structurées (ou déstructurées) les relations parentales dont les enfants délinquants sont partie prenante et au travers desquelles ils se construisent comme acteurs sociaux. Pour ce faire, j’ai étudié le cas de cent treize mineurs dont soixante deux étaient présumés délinquants par le système judiciaire. Je les ai tous interrogés afin d’entrer dans leur logique, en les plaçant en tant qu’acteurs au sein de leur famille, acteurs qui se construisent subjectivement dans un rapport au monde, dans une vision individuelle génératrice de leurs pratiques, de savoirs incorporés, d’expériences vécues, …

http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00397181/fr/ )


Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :